Amorçage forensique

29 mars 2017 | Diffusé sur Twitter le: 7 février 2018
Catégorie(s): Projets réalisés , Exemple de pratique

REFERENCES DU PROJET

Page d’accueil de la plateforme d’apprentissage mise en place dans le cadre du projet d’amorce forensique

PRESENTATION DU PROJET

Les enseignements proposés au niveau Master par l’institut de police scientifique (IPS) se focalisent de manière prépondérante sur l’étude de différents types de traces et sur les façons de les exploiter, présupposant une connaissance des paradigmes forensiques. Afin de tirer pleinement profit des enseignements dès le début des cours de Master, il serait idéal pour les étudiant·e·s n’ayant pas suivi le cursus de Bachelor d’avoir à disposition quelques éléments fondamentaux de la philosophie forensique. Cette préparation s’entend plus générale que les cours d’introduction (Science forensique générale : typologie et méthodologie) dispensés en première année BSc et qui sont généralement prérequis pour les MSc.

Ce projet pédagogique vise donc à clarifier ce qu’est la police scientifique, les rôles du forensicien et de la trace, ainsi que les différentes manières d’exploiter cette dernière. Dans ce but, le projet vise à constituer un espace d’apprentissage spécifique, se composant :

  • d’une plateforme d’apprentissage autonome autour de contenus et activités pédagogiques établis de manière collaborative, d’une part ;
  • d’espaces de partage communautaires, d’autre part.

L’utilisation supervisée de cet espace a pour objectif d’amener les étudiant·e·s à être responsables de leur propre apprentissage, ayant donc lieu à distance avant le début des cours. Un suivi par des assistant·e·s étudiant·e·s est proposé, afin de guider les futurs étudiant·e·s dans leur apprentissage de la philosophie de la trace, fil conducteur des études en science forensique. Ainsi, les apprenant·e·s comme les assistant·e·s étudiant·e·s acquièrent de nouvelles connaissances de manière autonome et collaborative. L’approche proposée présente l’avantage d’être interdisciplinaire étant donné que les étudiant·e·s concerné·e·s peuvent être issu·e·s d’une filière en biologie, chimie, informatique ou criminologie. De plus, ce projet participe également au développement de la visibilité et du rayonnement externe de l’École des sciences criminelles (ESC) au travers de la publication de contenus accessibles par un public plus large.

FICHE PEDAGOGIQUE

  • Depuis l’introduction du système dit de Bologne, des étudiant·e·s n’ayant pas suivi de filière BSc en science forensique peuvent s’inscrire au MSc en science forensique. Ces étudiant·e·s souffrent d’un manque reconnu (par eux-mêmes notamment) au niveau des paradigmes forensiques, qui rend difficile la compréhension des cours dès le début de leur formation Msc.

    Cette problématique risque d’être accentuée avec la nouvelle filière Master (MSc en traçologie et analyse de la criminalité) qui intègre des étudiant·e·s ayant une formation Bachelor en sciences humaines. Il n’est pas aisé pour ces étudiant·e·s d’appréhender l’approche spécifique au domaine, qu’il est pourtant crucial d’acquérir rapidement, afin d’assimiler au mieux les cours de Master dès le premier semestre.

    Bien que ces étudiant·e·s doivent suivre une formation complémentaire intégrée durant leur semestre, on constate que cette « mise à niveau » arrive trop tard et n’est pas suffisamment spécifique.

    Le projet Amorce forensique vise donc une préparation intellectuelle peu coûteuse en temps et en ressources au travers d’un espace d’apprentissage en ligne dédié et accessible avant la rentrée académique, permettant ainsi aux étudiant·e·s de Master rejoignant la filière forensique de profiter pleinement des enseignements forensiques dès le début de leur nouveau cursus.

  • La solution envisagée prévoit la mise en place d’un espace d’apprentissage qui se veut collaboratif, communautaire et intégrateur.

    Cet espace dédié à la communication et à l’apprentissage se constitue de diverses ressources et activités telles que des nouvelles, des dossiers au contenu plus approfondi, des discussions, des articles scientifiques, des questionnaires d’auto-évaluation, ou encore des sondages.

    Les activités visent à acquérir les principes fondamentaux de la science forensique et à faire le lien entre ces principes et leur utilisation dans les différents enseignements du plan d’étude.

    Cet espace d’apprentissage, basé sur Wordpress, utilise une extension e-learning (LearnDash) permettant de structurer les contenus en modules d’apprentissage et possédant les fonctionnalités de base nécessaires au projet. Les contenus pédagogiques créés dans le cadre du projet se structurent en différentes thématiques.

    Un espace tel que celui-ci, dont l’utilisation se déroule en autonomie avec des guides de lecture, favorise l’acquisition de nouvelles connaissances spécifiques en préparant un cadre d’insertion. L’espace est mis à disposition avant le début du semestre, et une communication prépare les étudiant·e·s à son utilisation.

    Ainsi, l’étudiant·e envisageant le début de son MSc a la possibilité visiter cet espace, qui offre un premier contact avec l’institution, des assistant·e·s étudiant·e·s, et d’autres futurs étudiant·e·s. Suite à cette étape, il est en mesure de déterminer les sujets qu’il souhaite approfondir en priorité par le biais d’un guide de lecture adapté à ses choix. En suivant le guide de lecture et en tirant profit de l’espace dans son intégralité (contenus, interactions avec d’autres étudiants et avec les assistants étudiants), il effectue son apprentissage à distance, avec toute la flexibilité qu’offre cette structure.

  • Le scénario pédagogique mise sur l’autonomie et la responsabilisation des futurs étudiant·e·s. La part d’autonomie des étudiant·e·s dans cette acquisition de connaissances se situe dans le fait de fixer certains de leurs objectifs d’apprentissage. Leur responsabilité est d’atteindre ces derniers, en s’appuyant sur un espace d’apprentissage collaboratif et communautaire, avec le soutien des assistant·e·s étudiant·e·s les accompagnant. Cette approche renforce l’indépendance de l’enseignant·e superviseur et permet aux assistant·e·s étudiant·e·s d’acquérir des compétences relationnelles et pédagogiques.

    L’espace d’apprentissage propose des contenus fournissant une vision d’ensemble de la matière (science forensique) et de l’ESC, ainsi que des actualités et activités en cours. Les apprenant·e·s peuvent donc commencer leur MSc mieux préparé·e·s d’un point de vue des connaissances spécifiques au sujet, mais aussi des connaissances et aptitudes transversales (interactions communautaires, et autonomie).