Les podcasts comme instrument d’enseignement et d’apprentissage en sciences sociales

15 novembre 2017
Catégorie(s): Projets réalisés

REFERENCES DU PROJET

PRESENTATION DU PROJET

Les étudiant-e-s en sciences sociales, et particulièrement celles et ceux qui suivent un cursus lié aux relations internationales, sont constamment appelé-e-s à transposer les connaissances théoriques acquises dans leurs cours dans d’autres registres. Ces registres vont des actes tels que l’élaboration d’arguments et logiques, la production de stratégies d’action dans une variété de domaines, jusqu’à la rédaction et conception de publications et produits qui transmettent messages et enseignements à un public qui souvent se trouve au-delà du cercle de l’Académie.

Une transposition efficace a besoin d’entendement et de compréhension des idées et arguments qui se rencontrent le long d’un enseignement. En général, il est considéré que les travaux demandés dans les cours (rédactions, présentations en classe, débats, examens) sont des outils qui favorisent l’appropriation de l’information et dans beaucoup de cas, le développement de nouvelles idées. Cependant, ces instruments prennent peu en compte le fait que pendant les dernières deux décennies les sources d’information se sont multipliées.

Les étudiant-e-s se fondent sur des sources documentaires de nature très variée dans le cadre d’une présentation ou de la rédaction d’un essai de type académique. En revanche, ils/elles sont peu souvent amenés à produire un tel contenu, ce qui constitue une compétence essentielle en terme de communication et transmission du savoir. Le projet vise donc à rétablir l’asymétrie entre les moyens à disposition pour l’acquisition des connaissances et la restitution de celles-ci.

Présentation du projet lors de la 4e Journée de l’innovation pédagogique par Rahel Kunz

FICHE PEDAGOGIQUE

  • Dans un cours en relations internationales, il est possible que les étudiant-es soient encouragé-e-s à utiliser comme sources documentaires des articles académiques, des documents historiques, mais aussi des documents audio-visuels, des infographies, des articles de quotidiens, des dessins/caricatures etc. Ceux-ci sont souvent être utilisés dans la rédaction d’un essai de type académique ou d’une présentation. En revanche, il est plus rare qu’on demande que les étudiant-e-s produisent à leur tour un article de journal, un film ou un document audio.

    Ainsi, de manière involontaire se créé une asymétrie entre la façon dont l’étudiant-e reçoit et celle dont il/elle restitue les connaissances acquises, avec le registre de la restitution demeurant plus passif voir plus pauvre, que celui de la réception. Ceci peut s’avérer une faiblesse surtout lors de la recherche de travail, lorsqu’on demande aux candidat-e-s quels savoirs faire elles/ils peuvent présenter en terme de communication et transmission.

    Le projet de production de podcast audio vise à résoudre cette question, en proposant une restitution de la matière acquise dans un cours à travers d’autres dispositifs que ceux considérés « traditionnels », tout en se basant sur les savoirs faire et connaissances de base.

  • Le projet FIP « Le podcast comme instrument d’enseignement et d’apprentissage en sciences sociales » est issu d’un projet pilote mis en oeuvre dans le cadre du séminaire « Sécurité internationale », durant lequel les étudiant-e-s ont suivi une formation pour la réalisation d’un podcast comme produit de leurs lectures, analyse et mise en scène des savoirs acquis.

    Avec ceci comme horizon, le premier but du projet FIP était de produire un manuel comprenant autant des éléments techniques de production radiophonique, que des éléments spécifiques aux sciences sociales, notamment quels critères respecter dans la rédaction d’un scénario basé sur des savoirs acquis en lisant ou en débattant dans le séminaire. Le manuel a été mis à disposition sur la plateforme moodle du séminaire ; les éléments techniques principaux inclus dans le guide ont également été présentés lors de divers ateliers techniques, en amont de la production proprement dite du podcast, pour préparer les étudiant-e-s.

    Concernant l’aspect de la production de contenu pour le podcast, celle-ci a été intégrée à la matière du séminaire de plusieurs manières :

    1. des sessions de séminaire spécifiquement dédiées à l’écriture d’un scénario ;
    2. rédaction d’un scénario en plusieurs étapes, incluant deux moments d’évaluation et de retour pour le peaufinage du produit final ;
    3. des débats en séminaire sur des matériaux spécifiques sollicitant l’esprit critique et créatif des étudiant-e-s ;
    4. des intervenant-e-s extérieur-e-s dans le domaine de la production audio, qui ont parlé des divers aspects dans le domaine : applications, rôle dans le paysage politique, etc.

    La radio du campus de l’UNIL, Fréquence Banane, a aussi accordé son soutien technique aux étudiant-e-s, en mettant à disposition le studio d’enregistrement et les savoir-faire de son équipe.

    Certains articles et études documentant l’utilité du podcast en tant que matériaux de séminaire, source de savoir, information et analyse, il a été décidé d’explorer une dimension plus active en relation à ce type de produit, à savoir de lancer les étudiante-s dans un processus de production d’un podcast.

    Le projet semble avoir atteint son objectif d’amener les étudiant-e-s à exprimer différemment les savoirs acquis dans le séminaire, de stimuler leur créativité et leur capacité d’analyse, et de les encourager à développer leur propre voix.

  • Le podcast audio a l’avantage de présupposer un processus de travail commun à tous les produits média, il a un moindre coût (de par l’accessibilité et démocratisation des outils nécessaires).

    L’absence du visuel met l’accent sur le langage, l’écriture et leur articulation – les instruments et les véhicules premiers de tout étudiant-e e en sciences sociales. En outre, une partie importante des analyses et informations liées aux relations internationales se trouvent partagées à travers des objets média (audio, vidéos, web documentaires, etc.). Le défi de produire des matériaux similaires aide les étudiant-e-s à comprendre « de l’intérieur » les logiques de production et en même temps, cela nourrit un regard critique vers ce genre de sources.

Émission portant sur le séminaire de Sécurité internationale et podcasts produits:

https://www.frequencebanane.ch/podcast/emissions-podcast/banana-vulgaris-du-29-mai-2017/

Le podcast comme outil d’enseignement et apprentissage: guide de production

Vous pouvez consulter le manuel développé dans ce projet.